Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

No Comments

Trousse de premier secours pour la spéléologie

Trousse de premier secours pour la spéléologie

Il est vivement conseillé de toujours avoir dans l’équipe une trousse de premier secours permettant de traiter l’urgence, sachant qu’en spéléologie l’attente des secours peut être longue (milieu isolé). Un peu de matériel médical peut aussi rendre la sortie de la cavité possible, par exemple en immobilisant une articulation, en protégeant une blessure ou en calmant la douleur.

Le contenu de la trousse de premier secours doit permettre de :

  • Donner les gestes qui sauvent et attendre les secours professionnels.
  • D’évacuer le blessé.
  • De poursuivre l’exploration.

Une équipe de bons spéléo a toujours une pharmacie au fond du kit. Ne pas en avoir une lors d’une activité avec un groupe (passeport vacances, initiations, …) est une faute.

If faut surtout aussi se former pour les premiers secours. Une fiche de secours, par exemple avec la couverture de survie personnelle, est très utile.

Le récipient

Une boîte étanche avec bouchon à visser en polypropylène de 500 millilitres (diamètre 72 mm, hauteur 170 mm) ou du volume supérieur pour plus de confort. Ce récipient est extrêmement robuste et durable. Il prend peu de place dans le kit ou le bidon étanche, tout en permettant d’y placer suffisamment de matériel pour une trousse minimaliste que l’on hésite pas à prendre partout.

En cas de nécessiter, ne pas hésiter à le couper pour accéder facilement au contenu !

Un vrai spéléo à toujours un couteau sur lui !   😉

Un petit sac étanche ou un sachet sous vide scellé constituent aussi un conditionnement adéquat.

Pour une trousse de premier secours complète, il faut plutôt un bidon étanche de 3.5 litres ou même 6 litres.

Le contenu de la trousse minimaliste (500 millilitres)

La pharmacie minimaliste doit être simple d’emploi. Elle permet le traitement de l’urgence.

Son contenu :

  • Compresses en emballage stérile.
  • Bandes élastiques avec crochet de fermeture (6-7 centimètres de largeur).
  • Bandelettes collantes Steristrip. Essentiel pour fermer les plaies !
  • Un rouleau de Sparadrap.
  • Drap triangulaire. Permet de nombreuses protections ou immobilisations articulaires.
  • Pansements résistants à l’eau. Pour la bobologie, mais c’est toujours pratique…
  • Gants médicaux à usage unique.
  • Sucre de raisins (Dextro Energy). En cas d’hypoglycémie…
  • Ficelle.
  • Médicaments (attention aux allergies !):
    • Antiseptique (Bétadine). Ne pas désinfecter une plaie profonde, mais la recouvrir de compresses stériles !
    • Antidouleur, anti-inflamatoire et antipyretique (Ponstan) + un antidouleur très puissant (Tramal).

En complément, hors de la boite, il est recommandé d’emporter aussi une attelle modelable Sam Splint. C’est une attelle flexible, composée d’une mince feuille d’aluminium recouverte de mousse, dont la mise en forme assure la rigidité. Bien utile pour immobiliser une fracture ou une entorse !

Chaque spéléo doit aussi disposer sur lui d’une couverture de survie (ou un poncho), de bougies et d’allumettes. Il peut aussi être judicieux d’y ajouter quelques médicaments (Ponstan, Tramal, Immodium et Motilium).

Un pansements compressifs peut être réalisé avec une bande élastique 300 x 7 cm, les compresses et drap triangulaire. Un coussin hémostatique d’urgence CHUT est une excellente solution, mais il dépasse le volume de notre pharmacie minimaliste.

Et en complément dans une trousse complète

Il peut-être utile d’ajouter d’autres médicaments, comme :

  • Anti-diarrhéique (immodium) et antiémétique (contre les nausées, vomissements. Motilium).
  • Collyres pour le lavage des yeux en dosettes individuelles.
  • Antihistaminique/antiallergique (Zyrtec).
  • Calmant (En cas de crise d’angoisse. Temesta).
  • Antibiotique à large spectre (uniquement sous contrôle médicale).
  • Sérum physiologique en unidose (pour rinçage de plaies).

Et du matériel :

  • Bandes adhésives élastiques (largeur 6-7 centimètres).
  • Deux attelles modelables Sam Splint 92 X 11 cm.
  • Coussin hémostatique d’urgence CHUT (pansement individuel comprenant un tampon de mousse, une compresse stérile et une bande élastique).
  • Minerve (peut être réalisée avec une Sam Splint).
  • Fils à sutures. Suture provisoire. Nécessite une formation adéquate !
  • Pince à écharde, bistouri et ciseaux à bout de sécurité.
  • Epingles de sûreté
  • Seringues. Pour nettoyer ou appliquer du désinfectant.
  • Masque bouche à bouche.
  • Deux fiches d’alerte + Une fiche de suivi du blessé + Un crayon gras.

Un manuel de secours (par exemple premier secours, notions de secourisme en milieu isolé, Fédération Française de Spéléologie).

Ou une impression d’un document de premier secours libre d’accès sur internet :

Ajouter à la pharmacie le matériel pour un point chaud performant :

  • Couvertures de survie lourdes, cordelettes et pincettes
  • Bougies et moyen d’allumage (briquet piézoélectrique ou allumettes imperméables).
  • Réchaud léger avec tasse et soupes instantanées lyophilisées.

Remarques sur les médicaments

  • Il faut garder les notices des médicaments dans la pharmacie e vérifier les dates de péremption et entreposer la trousse dans un local à l’abri de la lumière (UV) et de la chaleur.
  • S’assurer que la personne ne présente pas d’allergies ! Proposer un traitement et ne pas l’imposer !

Submit a Comment