Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

No Comments

Explorations aux sources du Toleure

Explorations aux sources du Toleure

Durant plusieurs années nous avons désobstrué plusieurs entrées de ces sources afin de trouver un accès à la rivière souterraine. Les crues de cette source sont terriblement brusque et les débits dépassent souvent les 10 m3/s ! Une coloration a montré une relation rapide entre la source et le gouffre de Longirod. Va-t-on découvrir l’aval du collecteur découvert dans ce même gouffre ?


Avec des photos de Jérôme, Florian et Vincent

L’année passée, il a été décidé de reprendre l’exploration des sources du Toleure. Malheureusement pour nous, les conditions météorologiques n’ont pas rendus pas cela possible en 2014. Il faut savoir que le fond du puits des Raté est noyé par l’eau à la moindre crue du réseau karstique. Avec la fin des crues de printemps à la fin mai, l’exploration des sources du Toleure recommence en 2015.

Le puits des Ratés

Trop plein des sources du Toleure. Il se remplit d’eau à la moindre crue! Mais à l’étiage il y a du courant d’air et une suite est visible. L’entrée du Puits des Ratés n’est pas très… Comme elle se trouve dans la moraine, des grillages évite qu’elle ne s’effondre. Cette grotte pourrait être un accès à la rivière souterraine du Toleure-Aubonne.
En cours d’exploration avec arrêt sur étroiture infranchissable au sommet d’un petit puits !

Avec des photos de Florian

Le puits des Ratés se met à couler rarement. Par contre la zone terminale est souvent noyée…
Mieux vaut ne pas y être en période pluvieuse!

Tant qu’il y a du courant d’air il y a de l’espoir. (proverbe spéléologue)

La topo :

Les autres désob

Nous avons essayé de creusé toutes les entrées possibles… Notre désob la plus incroyable est celle d’une émergence temporaire, le Puits des Fous. Après avoir creusé sur plusieurs mètres dans le gravier, elle c’est complètement rebouchée lors de la première crue! Dommage, car la forme de cette cavité était motivante.

Un jour nous désobstruerons aussi le Puits du Toleure, car il y a une suite, c’est certain !
Baron en parlait déjà dans la biblie du spéléo « spéléologie du canton de Vaud ».

De nouvelles explorations sont prévues en 2015 avec les spéléos genevois. A suivre !

20.2.1998 / MAJ 26.5.2015

Submit a Comment