Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

No Comments

Mines et carrières souterraines de Suisse romande

Mines et carrières souterraines de Suisse romande

Par Jacques et Michel Demierre

Si je vous parles de mines de charbon, de fer, de sel, de plomb, d’or, de souffre, d’asphalte, de chaux, de gypse, de marbre, … Vous allez pensez à l’Afrique du Sud où aux bassins miniers polonais, bien avant le territoire de la Suisse romande, et pourtant… Toutes ces matières premières en ont été extraites, les trois premières citées étant les plus importantes dans le canton de Vaud.

Le charbon: un bassin houiller s’étend des bords du Léman, entre Lausanne et Montreux, jusqu’à Oron et Sensales/FR. Un très grand nombre de mines ont été exploitées de 1709 à la deuxième guerre mondiale, sur la base de 120 concessions attribuées. L’utilisation de ce charbon sera la cause de la première pollution de l’air sur les bords du Leman. D’autres mines importantes ont été exploitées par exemple entre Colonge et Dorénaz.

Le fer: les minerais de al chaîne du jura ont été exploités pendant 2 millénaires, jusqu’en 1811. Une sidérurgie lourde se développe. Plusieurs dizaines de mines sont découvertes et des hauts-fourneaux construit.

Le sel: les roches salifères du Chablais alimentent le Pays de Vaud depuis 450 ans. Si tout les monde connaît les Mines et Salines de Bex, ces installations visitables ne sont qu’une faible partie de réseau des anciennes mines, dont le développement total est estimé à 50 km.

La roche: plusieurs carrières souterraines exploitaient le calcaire afin de fabriquer du ciment. comme par exemple celle de Baulmes, du Bébou (Vallorbe) ou de .

Le souffre: un gisement à été exploité en terres vaudoises à Sublin, dans la région de Bex.

L’or: une mine d’or et d’arsenic se trouve en dessus de Martigny.

L’asphalte: les mines ouvertes aux publics du Val de Travers.

A noter que les égouts de Lausanne constituent le plus grand réseau souterrain artificiel du canton avec 300 km de collecteurs, dont 75 ayant un diamètre supérieur à 80 cm, donc « explorables ». Si ces installations centenaires devaient être construites aujourd’hui, les travaux coûteraient plus d’un milliard de francs.

L’armée dispose également d’installations souterraines incroyables, mais ça c’est secret-défense.

Pour retrouver les entrées, il est bien utile d’étudier les cartes géologiques, car elles y sont signalées :
Cartes géologiques sur le portail map.geo.admin.ch

Les principales cavités (en cours…)

Il y a un grand nombre d’anciennes mines en Suisse romande et plusieurs sont encore visitables. L’unique mine en exploitation est celle de Bex.

Canton de Vaud

Mines des Grands-Crêts (Vallorbe)

Dév : 120 m  Déniv. : 12 m (No. 1)
Dév : 2’281 m  Déniv. : 29 m (No. 2)
Dév : 332 m  Déniv. : -35 m (No. 3)
Dév : 13 m  Déniv. : 1 m (No. 4)
Remarque : mines de chaux à ciment
Informations : Lien

Mines de la carrière de Baulmes, mine supérieure (Baulmes)

Dév : 5’020 m  Déniv. : 104 m
Remarque : mines de chaux à ciment
Informations : Lien
Topographie : Plan 1  Plan 2

Mines de Baulmes, mine inférieure (Baulmes)

Dév : 10’700 m  Déniv. : 90 m
Topographie : Plan

Mines de Gipse (Villeneuve)

Dév : 1’000 m
Remarque : mines de gypse, osbtruées
Informations : Lien

Mines de sel de Bex (Bex)

Dév : env. 20’000 m
Remarque : mine de sel. Visite touristiques et trekkMine. En exploitation.

Mines de Sublin (Bex)

Dév : env. 20 m
Remarque : les seules mines de soufre natif de Suisse, voir des Alpes.
Informations : Lien 1

Galerie de Salins (Ollon)

Dév : 263 m
Remarque : mine de sel
Informations : Lien

Galerie de Rovéréaz (Ollon)

Dév : 2’090 m déniv : -60 m
Remarque : mine de sel
Informations : Lien

Galerie des Vaux (Ollon)

Dév : 810 m
Remarque : mine de sel
Informations : Lien

Mines du Borsalet (Chateau d’Oex)

Dév : 104 m (mine no. 2)
Remarque : mine de charbon
Informations : Lien

Mines de Grange (Chateau d’Oex)

Dév : 122 m
Remarque : mine de charbon
Informations : Lien

Mines de charbon d’Oron-Châtillens

Informations : Lien 1  Lien 2
Remarque : exploitations dans la molasse, 4 étages

Canton de Fribourg

Galerie de la Chaux (Châtel-st-Denis)

Dév : 42 m  Déniv. : 8 m
Remarque : la cavité s’ouvre au fond d’une carrière

Travers-banc de Progens (La Verrerie)

Dév : 40 m  Déniv. : -5 m
Remarque : mine de charbon, exploitation dans la molasse

Canton du Valais

Carrière de Marbre (Saillon)

Remarque : l’entrée est bien visible depuis la pleine, au-dessus de la carrière de la Sarvaz. La carrière souterraine est courte, mais le marbre est beau.

Mines de la Méreune (Dorénaz)

Dév : 5’000 m  Déniv. : 200 m
Remarque : anthracite

Mines de Collonges

Dév : 4’000 m  Déniv. : 270 m
Remarque : anthracite

Mines d’Aprox

Dév : 250 m  Déniv. : 0 m (numéro 2)
Remarque :

Mines de Mauvais Four

Dév : 1’000 m  Déniv. : 120 m
Remarque :

Mines de Peiloz (Bruson)

Dév : 400 m  Déniv. : 0 m

Mines d’Arpalles (Bruson)

Dév : 300 m  Déniv. : 100 m

Mines des Trapistes (Mont-Chemin)

Dév : 700 m  Déniv. : 100 m

Mines de chez Larze (Mont-Chemin)

Dév : 360 m  Déniv. : 0 m (numéro 2)

Mine Est de la Crettaz (Mont-Chemin)

Dév : 600 m  Déniv. : -90 m

Mine de Contesse (mine de Praz-Jean)

Dév : 800 m  Déniv. : 0 m

Mine de Tourtemagne

Dév : 200 m  Déniv. : 0 m

Mine des Moulins

Dév : 500 m  Déniv. : 30 m

Mine d’Isérables

Dév : 1’300 m  Déniv. : 150 m (numéro 1)
Dév : 360 m  Déniv. : 0 m (numéro 2)

Mine des Grandes Féconde

Dév : 200 m  Déniv. : -60 m (numéro 6)

Mine de Goppenstein

Dév : 2’000 m  Déniv. : 0 m (Rote Bärg)

Mines de Salanfe

Dév : 300 m  Déniv. : -50 m
Remarque : or et asrsenic

Mines de cuivre de Zinal (mine de La Lé)

Dév : 527 m  Déniv. : 20 m

Mines de Grand Pra

Dév : 1’100 m  Déniv. : 130 m

Mines de Réchy

Dév : 1’000 m  Déniv. : 0 m

Mines de Baicolliou

Dév : 500 m  Déniv. : -120 m

Mines de Grône

Dév : 6’000 m  Déniv. : 245 m (mine no.1, principale)
Dév : 2’000 m  Déniv. : 0 m (mine no.1, Ettrey)
Dév : 500 m  Déniv. : 0 m (mine no.1, Clous)
Dév : 5’000 m  Déniv. : 60 m (mine no. 2)

Mines de Salins (mine de Pravidondaz)

Dév : 500 m  Déniv. : 0 m

Mines de Chandoline

Dév : 12’000 m  Déniv. : 105 m

Mines de Bramois

Dév : 4’000 m  Déniv. : 50 m

Canton de Neuchâtel

Mine d’asphalte du Val de Travers

Remarque : mine touristique

Mine d’asphalte de Noiraigue

Remarque :

Mine de grès de Travers

Remarque :

Ancienne mine des Converts (Fontaines)

Liens et blibliographie

GSL – Mines de sel
GSL – Mines de chaux et ciments
GSL – Mines diverses
Portail géologique
Minaria Helvetica
Mine de Salanfe
Mine de Grône
Mine de Grange
Mines du Mont Chemin
Mines de charbon du bassin d’Oron

Baron P-J. (1996) : Cavités artificielles de l’Est vaudois. – Publication de l’auteur, Clarens : 140 p.

Mise en garde : la visite de ces cavités nécessitent une formation et un équipement adéquat. N’hésitez pas à me contacter !

Submit a Comment