Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

No Comments

Baume de la Joux de Bière

Baume de la Joux de Bière

Une de mes premières découvertes avec Jérôme et mon frère !

Un ressaut mène à une galerie pentue et basse, suivie d’un ressaut de 5 mètres où une corde est conseillée. La cavité se poursuit par une pente d’éboulis et une succession de ressauts franchissables sans matériel.

A -20 mètre, le gouffre continue par un étroit boyau sur la droite, puis un petit ressaut et un méandre. Après cela, un étroit boyau « humide » conduit à une belle salle. Là, le ruisseau se sépare en deux. Droit devant un passage très étroit mène à un cheminée au bas de laquelle se perd l’eau. Depuis la salle al visite se poursuit par une succession de ressauts en partie recouverts d’une coulée stalagmitique. Ils mènent à une nouvelle salle où une arrivée d’eau au plafond forme une petite cascade; celle-ci correspond à la perte précédente.

Un passage étroit protège un ressaut de deux mètres suivi d’un petit bassin. Une nouvelle succession de ressauts conduit à un siphon où se perd le ruisseau.

Le niveau du siphon est constant, mais, après une longue période de sèche, il s’est en partie vidé, faisant apparaître une fissure où passe un léger courant d’air. A pomper ! Un beau défi…

Cette jolie cavité, pleines d’étroitures, se termine à -43 mètres.

La topo :

Quelques photographies :

Submit a Comment