Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

No Comments

Combinaison étanche de voile pour la spéléo

Combinaison étanche de voile pour la spéléo

La combinaison étanche « de voile » est un excellent choix pour la spéléologie aquatique.

En combinaison étanche lors de la découverte du Réseau des Fées à Vallorbe

Elle a des manchons au cou et aux poignets qui serrent sur la peau, des chaussons en latex et a une fermeture éclair étanche sur l’avant. Les manchons sont soit en néoprène, soit en latex. Ceux en néoprènes sont plus agréables surtout autour du cou, mais ils sont nettement moins étanches. Pas toujours top, mais c’est un compromis ! Comparé aux étanches de plongée, le tissu est bien plus mince. Un tissu imper transpirant est un plus. Il faut porter des chaussettes sur les chaussons latex, afin de pouvoir enfiler les bottes et protéger le latex. La combi étanche se porte sur la sous-combi et sous la combi. La sous-combi permet l’isolation au froid. Le petit bémol est que la combi spéléo est au final mouillée, ce qui n’est pas toujours agréable lorsqu’il faut l’enfiler après avoir enlevé l’étanche. A noter que l’air prise entre le corps et la combi permet d’assurer la flottabilité. Bien pratique ! Cela ne remplace cependant pas du tout un gilet de sauvetage ou une bouée. A noter aussi que la combinaison étanche peut être ouverte lors des progression hors de l’eau.

Combinaison étanche crewsaver

Une combi étanche est durable, si l’on en prend bien soins (nettoyage de la fermeture éclaire, séchage, …). Il faut compter environ CHF 500.- pour une bonne combi étanche de  marque Crewsaver par exemple.

Une cagoule néoprène est un accessoire bien utile en complément à cette combinaison.

Et surtout ne pas oublier de bien baisser la fermeture éclaire avant d’entre dans l’eau… 😉

La combinaison étanche sur le shop en ligne de spelemat

Combinaisons étanche vs néoprène et pontonnière

Voici les avantages et les inconvénients de trois meilleures solutions pour la spéléologie aquatique :

  • La combinaison étanche présentée ci-dessus.
  • La combinaison néoprène que tout le monde connait.
  • La pontonnière spéléo (MTDE). Un pontonnière en latex, sans manche et avec des bretelles, se plaçant sous la combinaison de spéléo pour la protéger et sur la sous-combinaison. Assure une étanchéité totale jusqu’au niveau de la poitrine.

Pontonnière MTDE

La pontonnière sur le shop en ligne de spelemat

Combinaison étanche :

+ tout le confort d’une combi sèche
+ flottabilité avec l’air qui reste prise à l’intérieur
– Le manchon qui sert le cou (au final, on s’y habitue bien vite…)
– entretien
– prix

Combinaison néoprène :

+ prix
+ robustesse et durée de vie
– combinaison humide
– trop chaud ou trop froid, trop fine ou trop épaisse
– volumineuse

Pontonnière spéléo :

+ Volume une fois plié réduit
+ au sec, comme dans une étanche
– Se rempli d’eau si le niveau dépasse la poitrine. Pas adéquat dans les bassins profonds.
– entretien et fragilité du latex

Submit a Comment